[Roleplay] BG Anaë

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:34

Bon comme ca semble se mettre en place ici ^^ (faudra une section d'ailleurs !!)
Pour ceux qui veulent lire un BG, un peu litteraire, c'etait quand j'etais accroc au RP avant d'être une PGM Smile

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:35

I - Le Retour (Lunargent)




Perchée sur une terrasse du quartier du Bazar, Anaë dominait la cité de Lunargent, en proie à des émotions contradictoires.
La brise faisait voleter ses longues mèches rousse dans ses yeux.
Anaë s'en fichait !

Les yeux rivés sur les rues grouillantes, l'elfe cherchait à mieux lire en elle même... Les souvenirs affluaient dans son esprit, cet endroit était devenu la fin d’une existence, la fin brutale de sa vie et de ses obligations, elle l’ancienne prêtresse renommée de l'académie de Quel'Danas.
D'une main irritée, elle chassa la poussière dont le vent avait saupoudré ses lèvres carmin et ses joues. Ce faisant, elle réalisa qu'elle ne s'était plus coiffée depuis des jours. Depuis son retour de Pandarie.
Anaë s'en contrefichait !

N'avait elle pas passée les deux tiers de sa vie à Lunargent, à se forger une réputation inégalée de prêtresse ? C'était le seul endroit au monde où elle pouvait se sentir chez elle… Avant.
Naguère, elle n'avait aucun doute sur la place qui lui revenait dans la société. Ayant atteint le pinacle de sa profession, elle savait que son nom courait sur toutes les lèvres des elfes de Lunargent. On le prononçait avec révérence ou avec crainte.

Les uns après les autres elle avait gravit les échelons de l’académie de Quel'Danas qu’elle avait rejoint très jeune. Après trois ans elle était déjà major de sa promotion.
Son abnégation et surtout sa passion pour la connaissance et l’histoire lui avait attiré les faveurs des officiers et des hauts prêtres. La jeune prodige était devenue prêtresse d'une des armées les plus puissantes des royaumes de l'est. Il y avait 30 ans..
Et à présent ?
Le souvenir ne lui arrachait même plus un sourire de fierté...

Elle passa la main machinalement sur son torse ou courait une longue cicatrice, marque de la lame qui était ressortit de son poitrail après qu’elle eut traversée son corps. On avait tenté d’éliminer cette jeune elfe devenue trop « gênante » … Des nobles corrompus, un régent sournois et un traquenard implacable, la laissant pour morte elle n’avait vu son salut qu’à travers l’intervention d'un pirate.

Anaë remonta plus loin dans son passé.
Les épreuves trop difficiles à surmonter pour une fille issue d’une famille de la haute noblesse de Lunargent. Le décès de ses parents assassinés et son intégration brutale au temple de l'île de Quel'Danas comme héritière de la famille Ikkyezel. Après tant d'années, le chagrin avait disparu.
A ses yeux, ça ne représentait plus rien.

Tout cela la raccrochait à son ancienne vie, celle qu’elle avait perdue un soir d’hiver à Lunargent. Depuis Anaë avait découvert une nouvelle vie sous l’égide de différentes compagnies de mercenaires, une vie de connaissance et d’entraide, une vie de liberté ou ses talents « spéciaux » pouvaient servir une cause en ces temps troublés. Elle avait apprit à compiler les récits, les chants et les histoires. A puiser autant dans la lumière sacrée que dans l'ombre ténébreuse qu'elle avait dompté.

- "Vous voila..." Lança la jeune elfe en apercevant un groupe de nobles passait sous elle.
Ils arboraient le blason de la maison Volentis. La maison qui avait récupéré toutes les terres et les biens de la maison Ikkyezel. De SA maison.
L'or amassé durant ces dix années d'errance allait servir.
Il était temps de retrouver son foyer, son manoir... Et l'heure de se venger...


Dernière édition par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:41, édité 1 fois

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:42

II - Retrouvailles (Ruines de Lunargent)



La lune s'était levée et pendait maintenant, enceinte et argentée, sous la peau limpide et étoilée du ciel. Nimbées d'une lueur chatoyante, les Montagnes au loin semblaient vouloir griffer cette peau, telles d'immenses et féroces créatures.
Au sud, des contreforts des montagnes, la forêt étalait son épais tapis de chênes et de sapins. Plus loin, les lugubres Terres fantômes venaient ronger un paysage de marches et de petites collines avec ses bayous et ses eaux stagnantes, ses habitations abandonnées et ses dangers cachés. Une ombre passa brièvement devant la lune... de la taille d'un corbeau, elle plongea vers le cœur des montagnes.
Ici, un morceau de terre avait été arraché, créant un val circulaire. Autrefois, cet endroit avait dû être le site de quelque primitif impact céleste ou bien d'une explosion qui avait ébranlé l'écorce terrestre mais les éons avaient érodé le cratère en forme de bol en une série de collines pentues et arrondies, abritées par les hautes montagnes qui les entouraient.
Aucun des arbres ancestraux ne pouvait atteindre ces altitudes et l'enceinte de ces collines restait nue et désolée, uniquement écorchée par quelques ronces.

Quelque part au centre de cette désolation s'élevait un tumulus aussi chauve que le crâne d'un seigneur marchand du lointain sud. A vrai dire, la façon dont il se dressait subitement pour s'arrondir à son sommet évoquait la forme d'un crâne humain.

Sur ce tumulus se dressait une ancienne tour, une protubérance épaisse et massive de pierres blanches et de mortier sombre, une éruption bâtie par la main de l'elfe qui montait sans effort vers le ciel, toisant les collines environnantes, illuminée comme un fanal par le clair de lune. Un petit mur à la base de la tour entourait une cour dans laquelle on discernait les ruines d'une écurie et d'une forge. Mais ce qui retenait l'attention, c'était cette tour dominant tout ce qui l'entourait.
Autrefois, cet endroit avait été un bastion elfique.
Autrefois, il était la demeure d’elfes. Autrefois, on y vivait. Autrefois ici s'élevait les quartiers Ouest de Lunargent... A présent, c'était un lieu d'abandon, perdu dans le temps.

Le silence régnait sur cette tour mais pas la tranquillité. Dans l'étreinte de la nuit, des ombres muettes passaient de fenêtre en fenêtre et des fantômes dansaient sur les parapets et les balcons. Moins que des esprits mais plus que des souvenirs, ils n'étaient rien d'autre que des morceaux du passé arrachés au cours du temps. Ces ombres du passé avaient été libérées par la folie des guerres et des tueries du Fléau et étaient désormais condamnées à rejouer encore et encore leur histoire dans le silence de la tour abandonnée. Condamnées à jouer devant un public à jamais inexistant.

Là, dans le silence, retentit soudain le léger raclement d'une botte sur la pierre, suivi d'un autre, puis d'un autre. Un mouvement furtif sous la lune chatoyante, une ombre contre la pierre blanche, les volutes d'un manteau noir dans l'air frais de la nuit.
Pour toute arme, l'elfe ne portait qu'une dague dont elle se servait pour nettoyer et écorcher le gibier. Son éducation et son apprentissage de la vie lui avaient appris à se fier à son intelligence et à sa voie plutôt qu’à l’acier que préféraient la plupart des hommes.
Maître Arathorn répétait toujours que l’absence d’armes la forcerait à utiliser son cerveau.

Il y eut un mouvement dans la tour et Anaë leva les yeux. La prudence était inévitable, la dernière fois qu’elle était venue en ces lieux, c'était durant la bataille du Fléau, et elle avait faillit payer un lourd tribut au destin… Tandis qu’elle avançait vers la tour, les morceaux de passé devenaient plus agités et plus actifs. Elle se remémora...

La jeunesse l’avait tant aveuglé, les principes, l'éducation, la noblesse.
Et au final ? Elle s’était épanouit en tant que mercenaire, une simple vagabonde aux yeux des autres, mais ses actes avaient désormais un sens et un but.
Dix années durant, Dix années de travail, de renaissance, d'expérience à travers tout Azeroth et même dans l'Outreterre...
De toutes les guerres, de tout les conflits. L'Outreterre et les légions d'Illidan. Le Norfendre pour enfin se venger de ce monstre d'Arthas et son Fléau. Pour venger Lunargent.
Les armées d'Ailes de mort en compagnie des Corsaires. La Pandarie, Garosh et sa trahison.
Tant de sang... Tant de morts... Mais tant d'or.

Il avait bien servit. Les ombres qui convergeait non loin d'elle vers le lieu de rendez-vous, attestaient de la puissance de l'or en ce monde. Tant d'ombres, signifiaient tant d'or.
Et des ombres à ses côtés ce soir elle en avait beaucoup... Beaucoup d'assassins.
Et il y avait aussi les autres. Les autres "ombres". Les siennes, ses meilleures alliées.
Dix années qui avaient également forgé son expérience et sa puissance.
La Maison Volentis allait le comprendre ce soir. Elle n'etait plus la petite prêtresse douée de l'académie. Non, elle était une arme, un nom... Une puissance.

Demain, elle le savait. Elle dormirait dans ses appartements.


Dernière édition par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:43, édité 1 fois

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:42

III - Vengeance (Ruines de Lunargent)



- « Quoi que tu en penses, ma décision est prise... Vous allez tous payer! Tu dois l’accepter»
Le ton d'Anaë était froid et calme...

- « Non ! » hurla Melegen, agrippant son pommeau.

Son épouse en larme se tenait derrière lui. Les membres de sa famille, les Volentis étaient là au grand complet pour protéger leur aïeul de l’irruption de ces soudards armés.

À tout petits pas, Feryn Volentis se porta de l'avant avec ses trois autres frères.
- « Les chiens hurlent... » Dit-il. « Si pitoyable que vous êtes pourtant ! Si peu nombreux. Comme vous le voyez nous sommes bien plus supérieur en nombre ! Vous êtes ici chez nous. Vous n'êtes plus rien ici. Votre famille n'est plus. Place, ou vous êtes morts ! Montrez voir votre acier, Anaë. Je vous abattrai comme une chienne, si vous m'y forcez, mais j'aimerais autant vous voir mourir l'épée à la main. »

Le bref instant de folie et d’égarement qui poussa le jeune elfe à agir fut suffisant pour sceller son destin. Les lames du fils Volentis sortirent de sous son manteau en chantant.
Anaë frappa une fois le sol avec son pied, décrocha sa cape d'un geste vif et rapide et son corps s'embrasa tout entier, s'entourant de volutes d'ombres pourpres, puis elle chargea Feryn et ses frères sans armes.
Comme elle l’avait escompté, ceux-ci hésitèrent une fraction de seconde.
Un éclair mauve ouvrit proprement l’estomac du premier, mais fut bloquée par le deuxième lui arrachant juste une partie de son plastron. Elle dévia une attaque du troisième avec la garde de sa dague qu'elle venait de sortir et se laissa tomber accroupie, la jambe gauche tendue pour faucher celles de son adversaire, déséquilibré par son élan.
Elle se releva, en appui sur la jambe droite, et plongea sa main vers le cou du deuxième à une vitesse qui rendit inutile toute tentative de défense. A peine ses doigts agrippèrent la gorge du malheureux que ce dernier hurla, sa tête entière s'embrasant en une torche pourpre avant d'exploser littéralement, éclaboussant ses frères de miasmes sanguinolents...
Elle se remit en mouvement. Cette fois, elle frappa sur sa gauche, bloquant avec sa dague l’épée du quatrième Volentis. Puis elle lança un fouet mental de sa main de libre, un trait de lumière bleutée siphonnant la vie de son adversaire.
Abandonnant le cadavre, elle psalmodia quelques mots et fit volte-face
- "Meurs !"
Un simple mot à l'intention du dernier survivant, qui tenta de se relever et de se défendre, mais ne réussit ni l’un ni l’autre. Il s'effondra comme terrassé par le seul mot de l'ombre.
Anaë dans un état second s’agenouilla pour nettoyer son corsage couverte de sang et de matière cérébrale. Près d'elle, elle entendit des cris d’horreurs et de colère. Les gardes, témoins de la scène, approchaient des deux côtés pour la prendre en tenaille. Trois mètres à peine les séparaient de la prêtresse.
— Miséricorde !
Anaë se retourna, se redressa et rengaina sa dague. Melegen la regarda, livide, et désigna les cadavres, derrière elle.
— Tu… tu…, balbutia-t-il.
— Ce n’est pas beau à voir, pas vrai ? (Elle claqua des doigts et ses hommes sortirent leurs armes.) Il est temps de payer !
— Ils sont morts. Tu les as tous tués. Mes fils !!!
— C’est le juste retour des choses, et tu le sais ! Maintenant, viens.
Deux des gardes passèrent à l’attaque.
Le premier ouvrit grands les yeux, tandis qu’une lame ouvrait sa gorge et qu’un flot de sang artériel giclait sur sa chemise. Le second se retourna, juste comme une épée perforait sa poitrine. Il hoqueta, cracha une bulle écarlate… et s’effondra. Les mercenaires de la prêtresse passaient à l'offensive.
Les autres se jetèrent dans la mêlée.
Anaë éclata d'un rire strident tandis que toute l'énergie pourpre qui entourait son corps explosa en un maelström de puissance. Des eclairs crépitaient autour d'elle. Son aura s'intensifia, jetant sur la bataille un vif éclairage mortel. Elle poussa sa puissance à son paroxysme. Ses yeux irradiant une lumière funeste. Elle eut un rictus et déchaîna les enfers...


Dernière édition par Anaë le Ven 6 Jan - 12:14, édité 2 fois

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 13:43

IV - Prophétie (Résidence Ikkyezel - Lunargent)



Anaë se réveilla en sueur. Elle attrapa un drap et couvrit son corps dénudé en reprenant son souffle.
Une fois de plus elle avait fait le même rêve, il n’y avait plus aucun doute…
La jeune fille Ikkyezel était devenue une prêtresse, car depuis sa naissance, elle portait le don de vision. Depuis toute jeune, elle était considérée comme prophétesse, un vecteur avec les esprits défunts de l’Outre-Monde, dont les songes révélaient de temps à autre l’avenir.
Anaë se leva, les cheveux auburn de la jeune elfe se déversaient comme du miel jusqu’à ses épaules. Une peau satinée modelait ses traits raffinés d'elfe de sang, soulignés d’une bouche carmin et de grands yeux aux reflets vert émeraude. La prêtresse était une beauté sans égale, jeune et ambitieuse, de tout à chacun disait qu’elle avait été bénite par les dieux. La jeune elfe sortit de sa chambre, vêtu d’un simple drap de satin, qui ne cachait que partiellement ses courbes généreuses. Elle devait savoir de suite, qu’importait la pudeur…

*****


Anaë se dirigea vers un bac en marbre rempli d’eau tiède. Se penchant, la prêtresse prit une poignée de pétales séchées qu’elle écrasa entre ses doigts.
Elle les lâcha dans le récipient et se concentra en psalmodiant des paroles interdites.
La sueur perlait le long des joues de la jeune femme, faisant coller ses mèches rousses à son visage.
Des vagues se formèrent à la surface et repoussèrent les morceaux de fleurs vers les bords.
Un visage apparut.
Anaë se concentra pour tenter de voir ce qu’il y avait autour de ce dernier, mais la brume l’empêchait de distinguer la totalité de la scène.
- Nooon ! Hurla-t-elle avant de s’évanouir.

*****


Les gardes l’avaient trouvé ainsi, étendu sur le sol, à moitié dévêtue. Anaë ouvrit les yeux et se releva, repoussant le garde qui lui tendit la main pour l’aider.
- Dame Anaë vous allez bien ? Se risqua l’importun.
La jeune femme cacha son sein que l’homme n’avait pas lâché du regard et sortit de la salle d’eau aussi vite que lui permettait ses jambes affaiblies et fit signe aux gardes de ne pas la suivre.
- Ordonnez aux domestiques d’éteindre les bougies et de nettoyer la pièce, dit-elle en passant. J’ai fini pour cette nuit.
Les gardes obéirent.
Satisfait de leur empressement, Anaë emprunta l’escalier en spirale qui conduisait dans ses appartements.
Quelques minutes plus tard, elle atteignit son bureau, et trempa délicatement sa plume dans l’encrier. Elle ne pourrait pas dormir, elle le savait. Elle poursuivit alors la rédaction de sa lettre. Elle devait repartir... Encore.


Dernière édition par Anaë le Ven 6 Jan - 12:16, édité 1 fois

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Pygmay le Jeu 5 Jan - 14:39

Y aura une suite j'imagine ?

_________________
Eendys - Prêtre Discipline
Xhosa - Mage Givre
avatar
Pygmay

Messages : 143

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Jeu 5 Jan - 15:12

Vi deja ecrite ^^ j'en poste sous peu

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Anaë le Ven 6 Jan - 12:17

Chap 3 et 4 postés

_________________
Anaë - Prêtresse sadique et Sexy (Holy et Disc)
avatar
Anaë

Messages : 399
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roleplay] BG Anaë

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum